DEMONOLOGIE ISLAMIQUE

Ceci n’est nulle part plus vrai que dans l’islam où l’existence des anges et
des djinns est officiellement reconnue par le Coran. Edward Lane2 8 divise
ces êtres spirituels en cinq espèces : les djanns, les djinns, les shaitans, les
ifrits et les marids. « Ces derniers (…) sont les plus puissants, et les djanns
sont changés en djinns comme certains singes et certains porcs furent transformés
en hommes… Les mots djinn et djann sont généralement utilisés
sans distinction pour désigner l’espèce tout entière, sans savoir s’ils sont
bons ou mauvais. Shaitan est utilisé pour désigner n’importe quel génie du
mal. Un ifrit est un génie du mal puissant; un marid est un génie du mal de
l’espèce la plus nuisible. » Beaucoup de djinns peuvent être tués en leur
jetant des étoiles, « qui leur sont lancées du ciel ». Les djinns peuvent se
multiplier en s’accouplant avec des humains, auquel cas leur progéniture
partage la nature des deux parents. « Parmi les djinns diaboliques, on distingue
les cinq fils de leur chef, Iblis : Tir qui provoque des calamités, des
dommages et des blessures, al Awar qui encourage la luxure, Sut qui suggère
des mensonges, Dasim qui introduit la haine entre l’homme et sa femme et
Zalambur qui encourage tous les trafics. Les djinns sont de trois sortes : la
première a des ailes et peut voler, la seconde prend l’apparence de chiens ou
de serpents, la troisième va de place en place comme les hommes. »
Anúncios

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s